Projets de décret #2: migration et parcours d’intégration

Ceci est le second d’une série de quatre articles présentant chacun des projets de décret dont nous débattrons lors de la 21e simulation. Vincent Martin-Schmets, Ministre des réformes institutionnelles, nous décrit les motivations et objectifs d’un décret ambitieux, qui ne manquera pas de faire couler beaucoup d’encre!

Projet de décret visant à la réforme du statut migratoire et du parcours d’intégration

Vincent

« Que cela nous plaise ou non, force est de constater que l’immigration, malgré une importance relative dans le déroulement de nos vies de tous les jours, est devenue une des préoccupations majeures, si pas des citoyens, au moins de nos hommes politiques. 

Pour autant, il est fort peu question de réforme ambitieuse de nos politiques migratoires qui ne sont, à mon sens, plus tout à fait adaptée à la société dans laquelle nous vivons.

J’ai choisi de rédiger un décret sur l’immigration ET sur le parcours d’intégration car, selon moi, un élément est indissociable de l’autre. En effet, une bonne politique d’immigration serait vaine si aucun suivi des populations immigrées n’était réalisé, afin de les aider à s’insérer dans une société qui ne fonctionne pas toujours sur le même modèle.

Concrètement, mon décret propose de redéfinir le contrat qui unit l’Etat d’accueil et la personne primo-arrivante.

D’une part, il faudra prendre des mesures fortes pour mettre un terme à la formation de ghettos sociaux, pour assurer l’accès à l’emploi et pour renforcer le vivre-ensemble. D’autre part, il est tout aussi essentiel que l’Etat crée enfin une véritable égalité entre tous les citoyens résidant sur son territoire. Au-delà de la lutte contre les discriminations, c’est une véritable égalité devant l’emploi qu’il faudra établir et c’est, entre autres, l’objectif de ce décret. »